Visites à pied 2018


Après le succès en 2017 de la série des visites Promenades sur le Plateau : histoires et cultures offerte en collaboration avec la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal lors des fêtes du 375e anniversaire de Montréal, Mémoire du Mile End a le plaisir d’offrir de nouveau cette année la plupart des visites dans le Mile End.

Les visites ont lieu le dimanche après-midi à 14 h et durent environ deux heures. Le point de rendez-vous de chaque visite sera annoncé quelques jours d’avance ici et sur la page Facebook de Mémoire du Mile End. Sauf indication contraire, les visites sont offertes en français et en anglais (deux groupes, deux animateurs). Réservations non requises. Une contribution volontaire (suggestion 10 $) est appréciée, pour soutenir la programmation de l’organisme.

  • 03-06 / L’avenue du Mont-Royal, de la rue Saint-Denis à l’avenue du Parc (français seulement)

    Cette promenade sur l’avenue du Mont-Royal exhumera l’histoire de lieux disparus : les terrains de l’exposition agricole provinciale ou encore le terminus de tramway à l’intersection des avenues du Parc et Mont-Royal. Elle vous fera également découvrir des bâtiments toujours présents mais dont il ne reste plus trace de la vocation originelle, tel le magasin à rayons Le Mont-Royal.

  • 17-06 / L’avenue du Parc, la malaimée / Unloved Park Avenue

    L’avenue du Parc est considérée par certains comme la malaimée du Mile End. En effet, à celui qui prend le temps de la parcourir, derrière son apparent manque d’harmonie, elle révèle les beautés architecturales du temps où elle était l’avenue de prestige d’une banlieue bourgeoise et les richesses du tissage des communautés qui ont fait l’histoire du Mile End.

  • 08-07 / Saint-Georges : une paroisse ouvrière disparue et les enjeux contemporains de réappropriation du secteur / Saint-Georges: a lost workers’ parish and today’s challenges for community life

    Au tournant des années 1970, le Mile End connait de profonds bouleversements : l’église de la paroisse Saint-Georges, catholique francophone, est démolie ; des logements, des commerces, une école et une ancienne gare sont détruits pour faire place au viaduc Rosemont–Van Horne et au tunnel raccordant les rues Clark et Saint-Urbain. Aujourd’hui, ce territoire en redéfinition a trouvé un nouveau souffle.

  • 22-07 / Des manufactures aux ateliers d’artistes : les mutations de l’est du Mile End / From Sweatshops to Artists’ Studios : Transformations of Eastern Mile End

    À l’est du boulevard Saint-Laurent s’élèvent d’immenses édifices de béton. Dans l’ombre de ces vestiges d’une ère industrielle révolue, se tiennent encore debout les fantômes d’une industrialisation plus ancienne, moteur de l’urbanisation du Mile End. Plus récemment c’est une effervescence artistique unique au Canada qui a fleuri du béton. Cette visite vous offrira les clefs de lecture d’un paysage urbain hétéroclite.

  • 29-07 / Les pôles fondateurs du Mile End (français seulement)

    Le quartier que l’on connait aujourd’hui sous le nom de Mile End s’est développé au 19e siècle dans un territoire rural autour de quatre pôles : une taverne, une église, un village de travailleurs des carrières et une gare. Lors de cette visite, vous cheminerez dans l’est du Mile End entre trois de ces pôles (église, gare, village), découvrirez des traces de ce passé telles que des maisons villageoises ainsi que l’origine du toponyme « Mile End ».

  • 19-08 / Le Plateau juif historique / The Historic Jewish Presence in the Plateau

    Pendant presque 50 ans, le Plateau a été au cœur de la vie juive montréalaise. En 1931, plus de 50 000 Juifs vivent aux alentours du boulevard Saint-Laurent. Le yiddish est alors la troisième langue parlée à Montréal. Découvrons les nombreuses traces laissées par cette communauté : institutions communautaires et sociales, synagogues, bibliothèque et écoles.

  • 02-09 / L’ouest du Mile End : La croisée des trois cultures / Western Mile End : Crossroads of Three Cultures

    L’ouest du Mile End est le fruit de l’improbable rencontre entre un village d’artisans canadiens-français, une nouvelle banlieue du tournant du 20e siècle destinée surtout à la classe moyenne anglo-protestante et le cœur de la vie juive montréalaise de l’entre-deux-guerres. Venez découvrir comment ces influences ont modelé le quartier et les traces qu’elles ont laissées.

  • 23-09 / Le Mile End juif contemporain, de la deuxième guerre mondiale à aujourd’hui / Contemporary Jewish Mile End, from World War II to today

    Cette visite vous fera découvrir un Mile End mal connu. Quartier juif principal de l’entre-deux-guerres, le Mile End est toujours associé à la présence d’une population juive : les communautés juives hassidiques, qui s’y sont installées à partir des années 1940, sont aujourd’hui très visibles. Pourtant, la population juive du quartier est plus diverse qu’il n’y parait. Alors que Sukkot, la fête des cabanes, bat son plein, venez découvrir la complexité des communautés juives du quartier.

  • 30-09 / Visite historique et littéraire du Mile End / Mile End Literary and Historic Tour

    Le Mile End est reconnu comme un haut lieu d’expression artistique à Montréal et au Canada. Venez découvrir le Mile End dans les textes de la littérature francophone et anglophone des 20e et 21e siècles. Vous parcourrez les rues du quartier pour y découvrir les lieux et thèmes qui ont inspiré et continuent d’inspirer de nombreux écrivains montréalais. On lira des extraits d’œuvres francophones et anglophones pendant la visite.